Publicité – Pack Impact

Etudes XERFI – Les professionnels des loisirs créatifs ont trouvé leur rythme de croisière – « Le marché et la distribution de loisirs créatifs – Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 »

407

Vues

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
xerfi JAF-info Jardinerie Animalerie Fleuriste

Xerfi vient de publier une étude sous le titre : « Le marché et la distribution de loisirs créatifs – Innovations, communautés virtuelles, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018 »

Qui a dit que les loisirs créatifs étaient ringards ? Ces activités continuent au contraire de séduire les Français qui trouvent dans le do it yourself un moyen d’occuper leur temps libre en se faisant plaisir et en s’épanouissant personnellement. Et les professionnels du secteur sont les premiers à se réjouir de cet engouement. Estimé à près d’un milliard d’euros, le marché des loisirs créatifs a progressé de 2% en 2016. A court terme, l’activité restera portée par la hausse de la demande, notamment sur le segment des activités créatives pour enfants (+8% l’an passé). Les experts de Xerfi tablent ainsi sur une croissance de 1,5% en 2017 et de 2% en 2018.

Les loisirs créatifs ont le vent en poupe

Du scrapbooking à la cuisine créative, en passant par le home decor et le renouveau de la couture, une tendance succède à une autre sur le marché des loisirs créatifs. Des cycles de mode qui obligent les professionnels à innover tout en restant constamment à l’écoute de leurs consommateurs. A titre d’exemple, le groupe Carambelle s’est positionné sur le segment porteur de la décoration de pâtisseries avec ses marques Scrapcooking (diffusée chez les spécialistes) et Framboiselle (destinée aux GSA). Les généralistes de jeux et jouets, eux aussi, comptent bien avoir leur part du gâteau. Ainsi, le leader français des kits de création et de peinture Lansay lancera en 2017 de nouvelles déclinaisons du concept de jeu autour des pompons (Pom Pom Wow) et plusieurs nouveautés de bracelets et de bijoux à réaliser soi-même (Cutie Stix).

Ce faisant, les professionnels des loisirs créatifs ont considérablement élargi leur base de clientèle. Celle-ci ne se limite plus aux parents effectuant des achats pour leurs enfants ou aux amateurs alimentant des marchés de niche. La frénésie atteint notamment les jeunes adultes, parmi lesquels on compte de plus en plus d’adeptes de loisirs anciens remis au goût du jour, comme le tricot ou les travaux d’aiguille. La diffusion de ces activités chez les 18-34 ans s’explique aussi par la force de la dimension communautaire permise par la multiplication des sites web spécialisés. Ainsi, le site Dawanda.com, pure player de la vente en ligne de créations faites main, est à l’origine du portail « DIY With Love », qui propose plus de 700 tutoriels pour s’essayer au tricot, à la confection d’un agenda personnalisé ou encore à la création de décors pour Noël.

Les enseignes spécialisées passées de mode ?

Mais la donne s’est sérieusement compliquée pour les détaillants spécialisés. Ils subissent en effet l’arrivée à maturité progressive du marché et surtout l’intensification de la concurrence des non spécialistes (Cultura, Phildar, Truffaut etc.) qui ont développé des rayons dédiés aux loisirs créatifs. Ainsi, le chiffre d’affaires des distributeurs physiques spécialisés n’a progressé que de 1% en 2016, d’après les estimations des experts de Xerfi. L’évolution de leurs performances financières n’est guère plus rassurante. Ces opérateurs sont en effet fragilisés par leur faible pouvoir de négociation face aux fournisseurs et à la politique tarifaire agressive pratiquée par les circuits concurrents, qui pèsent sur leurs marges. Ils subissent également le poids de coûts d’exploitations élevés du fait notamment de leur présence massive dans les centres-villes.

Pour réagir, deux pistes sont privilégiées. Certains optent pour le rapprochement avec des enseignes de jouets pour réduire leurs coûts fixes et profiter de l’énorme trafic généré par ces acteurs, qui, eux aussi, entendent bien profiter de cette manne. C’est le choix de la chaîne Loisirs & Création, qui a ouvert des stands créatifs dans les magasins La Grande Récré. Une autre stratégie consiste à renforcer l’offre de services payants (ateliers créatifs, cours de peinture ou d’encadrement etc.). Mais en attendant de dégager des revenus additionnels, les acteurs n’ont d’autre choix que de puiser dans leurs réserves pour financer les coûts de personnel et la location de nouveaux espaces. C’est notamment une des raisons pour lesquelles l’enseigne Lézard Créatif s’est associée au fonds Praxis Développement en 2015.

Les grandes surfaces culturelles et les magasins de jouets mènent l’offensive

Les loisirs créatifs sont aussi en plein boom du côté des circuits non spécialisés, bien que cette activité ne représente encore qu’une partie marginale des ventes réalisées par ces derniers. Le déploiement de ce type d’offre s’inscrit ainsi dans une démarche de diversification visant à équilibrer une activité principale en panne (librairies) ou simplement d’exploiter un nouveau levier de croissance (bazars). Dans le premier cercle des challengers, certaines enseignes de grandes surfaces culturelles (Cultura, Espaces Culturels E.Leclerc, etc.) et de jouets (La Grande Récré, Maxitoys, Picwic, etc.) sont particulièrement bien positionnées. Parmi elles, Cultura s’est imposée comme l’enseigne la plus performante du marché. Elle doit ce succès à la combinaison des atouts classiques d’une grande surface (offre élargie, prix attractifs, maillage territorial dense, services cross canal) et de ceux des magasins spécialisés dont elle s’est fortement inspirée (ateliers créatifs, blog « Cultura
Créas » lancé en 2016, etc.).

L’étude :  Le marché et la distribution de loisirs créatifs

https://www.xerfi.com/presentationetude/Le-marche-et-la-distribution-de-loisirs-creatifs_7DIS67

Innovations, cycles de mode, percée des acteurs non spécialisés : analyse et perspectives du marché à l’horizon 2018

LES POINTS FORTS DE L’ÉTUDE :

  • Le panorama des forces en présence et l’observatoire des performances financières des entreprises
  • Les axes de développement des acteurs spécialisés (enseignes et pure players)
  • L’étude détaillée des circuits de distribution
  • L’analyse du marché et notre scénario prévisionnel exclusif à l’horizon 2018
La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Membre : C2F - Aucun actionnariat ou intérêt dans une société. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : Alexandre Masure – XERIF Research
Crédits Photo : Photo Générique ou logo société

Sources :

http://www.xerfi.com/communication/espace_presse/loisirscreatifs17.pdf

Durée de publication :

  • Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée.
  • Publication pouvant être à durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé”
  • Publication limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo - Audio - Réseaux sociaux

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Rejoignez les abonnés de JAF-info

Recevez les dernières actualités chaque jour dans votre boîte mail

C'est gratuit 😉

JAF

Publicité -Autopromo

Commenter :

Laisser un commentaire

JAF

Publicité -Autopromo

L'actualité chaque jour dans votre boîte mail

Réservé aux Professionnels !