L'info pour les pros !
10 Ans !
Amiens – un fleuriste braque a plusieurs reprises !
147
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
.Publicité - Pack Impact

Amiens – un fleuriste braque a plusieurs reprises !

LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

Le fleuriste situé rue Jean-Moulin a fait l’objet d’un vol à main armée mardi 10 juin. Le deuxième en moins de deux mois.

Décidément, le sort s’acharne sur la singulière boutique de fleurs « Conter Fleurette » installée rue Jean-Moulin. Déjà braqué jeudi 17 avril par un homme cagoulé, armé d’un couteau, ce fleuriste vient de l’être à nouveau mardi 10 juin vers 15h30.

C’est encore le même mode opératoire qui a été utilisé. Et sans doute le même braqueur (selon le gérant interrogé) qui portait un jogging noir, des chaussures noires, un pull à capuche, une cagoule avec trois trous et le même sac de congélation pour y déposer l’argent volé.

Cet homme armé d’un couteau a fait irruption dans le commerce en milieu d’après-midi. D’abord seul dans le magasin, il a tenté de forcer le tiroir-caisse sans y parvenir. Une employée est alors arrivée et a poussé des cris, interpellant son responsable. Surpris, le voleur ne s’est pas enfui.

Le braqueur prend la fuite à pied

Au contraire il s’en est pris au responsable en le menaçant d’un poignard de chasse. Réfugié derrière une porte qui n’a pas résisté aux assauts du braqueur, le responsable de la boutique a toutefois réussi à le raisonner alors que son employée était prostrée au niveau des fleurs. On la comprend.

Au final, le voleur est tout de même reparti avec plusieurs centaines d’euros. Malgré l’arrivée rapide des policiers, en moins de dix minutes (ce qui laisse supposer qu’il s’est très bien caché ou qu’il n’habite pas très loin), le braqueur a réussi à prendre la fuite à pied. Mercredi 11 avril, on apprenait qu’un homme de 21 ans avait été interpellé la veille en fin de journée par la Sûreté départementale dans le cadre de cette affaire.

Dépités par ce nouveau braquage, les employés espèrent que l’auteur des faits sera très vite interpellé. Malheureusement, il n’y avait pas grand monde dehors qui aurait pu assister à la scène. Comme en avril, le braqueur est entré dans la boutique au moment où il n’y avait pas de clients. Sans doute a-t-il procédé à une surveillance avant de commettre son forfait. Installé ici depuis 10 ans, « Conter Fleurette » est le seul (!) commerce de proximité de la très longue rue Jean-Moulin. La mort dans l’âme, son responsable a l’intention de sécuriser l’entrée, quitte à perturber les clients mais aujourd’hui il dit ne plus avoir le choix pour éviter le « jamais deux sans trois ».

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : COURRIER-PICARD.FR – BZ
Crédit photo : COURRIER-PICARD.FR
Sources :

http://www.courrier-picard.fr/region/un-fleuriste-a-nouveau-braque-a-amiens-ia167b0n387380

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info
AMORSA Publicité - Pack Premium

2 réponses

  1. CHRISTOPHE BERGER

    Pour la justice, il ne fait aucun doute que Rafael Landazuri-Olivar a braqué à trois reprises, au cours du mois de juin, le fleuriste Conter Fleurette, rue Jean-Moulin. Cet Amiénois, âgé de 22 ans, a été présenté devant le tribunal dans le cadre d’une comparution immédiate, vendredi après-midi. Il a été condamné à trois ans de prison, dont un avec sursis et mise à l’épreuve, et 6 500 € de réparations civiles.
    Il y a pourtant comme un doute dans cette affaire comme l’a plaidé Me Guerreiro. Il revient sur le braquage initial du 17 avril où un autre individu a été condamné. « Ce premier braquage est important car dans ses premières déclarations, la vendeuse dit que c’est la même personne qui a commis les faits le 10 juin. Le doute n’est pas dissipé ».
    Pour sa part, le prévenu nie toute participation dans les braquages des 10 et 18 juin. Curieux tout de même sachant que le gérant a reconnu sa silhouette, sa voix, sa tenue et que les policiers ont retrouvé des vêtements similaires à ceux ayant servi aux trois derniers braquages au domicile de sa mère. Le prévenu va même plus loin en déclarant qu’il a voulu copier « l’autre » braqueur et que ce sont des articles de presse sur ces vols qui lui ont mis la puce à l’oreille. Et de lâcher : « C’est le Courrier Picard qui m’a donné l’idée de faire le braquage ! »
    « Je n’avais pas le choix, j’avais une dette de stups »
    Un dernier braquage commis avec un couteau de chasse qui devait lui rapporter 60 €. « Braquer pour 60 € et faire paniquer le personnel d’un magasin, ça ne vous choque pas ? », interroge le président Manhes. « J’avais une dette de stupéfiants qui risquait de nuire à ma famille, je n’avais pas le choix », répond tranquillement le prévenu qui est dépendant à la drogue depuis dix ans. Dans ses déclarations à la police, il avait même avancé qu’il avait commis ce braquage pour acheter des fleurs à sa petite amie.
    Pour le tribunal, tout est réuni pour que Landazuri-Olivar soit le triple braqueur de juin. « Au dernier braquage, il va directement dans l’arrière-boutique comme s’il était un habitué des lieux. Les gants, la cagoule, le couteau sont formellement reconnus par les témoins », poursuit le président. « C’est le même mode opératoire qui est employé à chaque fois. Je suis certain que c’est le même individu », assure le gérant. La procureure Julie Gaston avoue aussi avoir eu un doute au départ, « mais j’ai bien réfléchi, c’est ce jeune homme dans le box, le coupable des trois braquages. Une voix, ça marque énormément des victimes ».

    http://www.courrier-picard.fr/region/c-est-le-courrier-picard-qui-m-a-donne-l-idee-du-ia0b0n404325

  2. C’est visiblement la fin d’une insupportable série pour le fleuriste installé rue Jean-Moulin, à Amiens. Mercredi, les policiers ont interpellé un jeune homme de 22 ans, visiblement en flagrant délit, alors qu’il venait de commettre son troisième braquage dans le même commerce en l’espace de quelques mois. Le 17 avril et le 10 juin, le magasin de fleurs avait déjà été la cible d’un homme encagoulé et armé d’un couteau, qui s’était fait remettre le contenu de la caisse. Le suspect est en garde à vue.

    http://www.courrier-picard.fr/region/amiens-un-homme-interpelle-apres-les-braquages-du-fleuriste-ia201b0n395753

    http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/2014/06/26/amiens-il-avait-braque-4-fois-le-meme-fleuriste-en-6-mois-506663.html

Les commentaires sont fermés.

BARENGRUG Publicité - Pack Premium
JAF-info
Jardinerie Animalerie Fleuriste
Recevez chaque jour toutes les actualités avec JAF-info