Publicité - Pack Impact

Albi – qui a vole la vache a la jardinerie ?

La rédaction de JAF-info
Vues :
524
LOGO JAF-Info | Jardinerie Animalerie Fleuriste

C'est Une Vache-Banc De Ce Modèle Que Gilles Rieucau S'est Fait Dérober./ Photo Ddm, Emilie Cayre ()

C’est une vache-banc de ce modèle que Gilles Rieucau s’est fait dérober. Elles étaient installées, placidement, sur le parking de la jardinerie, dans un décor de gazon et de fleurs. Hier matin à 8 h 30, en rouvrant son magasin situé en bord de rocade dans la zone d’activités Mendès-France, tout près du Stadium, Gilles Rieucau a constaté qu’une vache et une chèvre manquaient à l’appel. Que les amis des bêtes se rassurent, quand même : il ne s’agit pas d’animaux vivants mais de répliques en résine peinte.
Gilles Rieucau collectionne en effet les vaches en résine, qu’il importe de Pologne et fait ensuite customiser par des artisans tarnais. «On m’a volé une vache noire et blanche couchée, un modèle sur lequel un banc est fixé, ainsi qu’une chèvre blanche. Le préjudice dépasse les 1 600 euros», indique le commerçant, qui est allé déposer plainte dans la matinée au commissariat.

60 kg à passer au-dessus de la clôture

Depuis qu’il collectionne les vaches en résine, ce qui lui avait valu les honneurs de «La Dépêche» (1) c’est la première fois que Gilles Rieucau se fait voler ce type de marchandise bien particulier… et très volumineux. «Ce modèle de vache pèse environ 60 kg. Pour arriver à la passer au-dessus de la clôture de 2 mètres 50 sans abîmer le grillage, il faut être costaud. Je pense qu’ils devaient 3 ou 4. Et ils ne sont pas venus en vélo. Encore, la chèvre, on peut la mettre sur le siège arrière d’une voiture mais pour transporter la vache, il faut un fourgon.» Gilles ne parle pas quand même de bétaillère. Il s’imagine que sa vache-banc, une réplique de «Prim’holstein», la célèbre race de laitières, va se retrouver dans le jardin d’un particulier… le genre de décoration pas vraiment discrète. «C’est mon espoir en diffusant un article dans la presse.» Mais attention, Gilles Rieucau appelle à la vigilance, pas à la délation. «Des modèles de vaches-bancs comme celui-là, j’en vends régulièrement. Il vaut 1 250 euros quand même.» Le patron de la jardinerie se souviendra de ce 21 mars. «C’est mon anniversaire. J’aurais rêvé d’une meilleure journée mais on va s’en remettre quand même.» Surtout si la police retrouve sa vache et sa chèvre en résine.

(1) http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/17/1380210-albi-gilles-rieucau-eleve-des-vaches-en-resine.html


http://www.ladepeche.fr/article/2013/03/22/1588270-albi-qui-a-vole-la-vache-et-la-chevre-a-la-jardinerie.html


Albi. Le voleur ramène la vache et la chèvre à la jardinerie

Albi. Le voleur ramène la vache et la chèvre à la jardinerie. Gilles Rieucau est un homme heureux. Il a récupéré hier matin la vache et la chèvre en résine qu’on lui avait dérobées dans la nuit de mercredi à jeudi. «En arrivant au magasin vers 8 h 30, je les ai trouvées devant le portail. Elles n’ont pas été abîmées», précise le propriétaire de la jardinerie. Le voleur a-t-il pris peur après le battage médiatique ? Ou était-ce une plaisanterie ? «Je ne vois pas dans mon entourage qui aurait osé escalader ma clôture en pleine nuit, au risque d’être pris pour un voleur.»


http://www.ladepeche.fr/article/2013/03/23/1589138-albi-la-vache-et-la-chevre-retrouvees.html

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : vide
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Accès rapide