JAF logo SVG2022

AFSNN – Sapin de Noël : une production favorable à la biodiversité

291 vues
Publicité - Pack Impact

En réduisant leurs pollutions et en orientant leurs achats vers des biens plus respectueux de l’environnement, les entreprises comme les particuliers souhaitent jouer un rôle actif dans la lutte contre le réchauffement climatique. Perpétuer la tradition de Noël autour d’un sapin tout en respectant l’environnement est possible en choisissant un sapin naturel français issu de modes de culture raisonnés.

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité

Producteur de sapin de Noël est un métier qui demande passion et dévouement. Depuis sa création en 1998, l’Association Française du Sapin de Noël Naturel* se mobilise pour promouvoir le sapin naturel français, et valoriser des modes de culture favorables à l’environnement.

L’association s’engage sur le respect des normes de qualité, des réglementations en vigueur, et de l’application de normes de production conformes au respect de l’environnement.

Alors que la surface agricole utile française compte près de 26,8 millions d’hectares, celle destinée à la culture du sapin de Noël est de 4 800 hectares (soit 0,0017 % de la surface agricole utile). Les sapins de Noël naturels résultent d’un savoir-faire agricole, et ne sont donc pas coupés dans les forêts. Cette culture évolue et les producteurs poursuivent leurs efforts en matière de changements culturaux. Véritable refuge pour la faune, les plantations de sapins recréent de l’hétérogénéité dans les paysages et favorisent la biodiversité sur les parcelles.

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité *Association qui regroupe aujourd’hui 135 producteurs dans plus de 46 départements en France.

Les sapins de Noël naturels sont issus de productions agricoles raisonnées

Les sapins de Noël naturels ne sont pas coupés dans une forêt, c’est une véritable production qui relève de la grande famille de l’horticulture. C’est une culture agricole raisonnée. Celle-ci s’étale durant une dizaine d’années maximum, période durant laquelle les arbres sont prélevés en fonction des ventes.

La culture du sapin de Noël naturel représente un atout économique important pour les régions rurales où ils sont produits. Tous les producteurs replantent chaque année le nombre de sapins coupés l’année précédente. Il ne doit donc pas y avoir de confusion entre plantations forestières résineuses (douglas, épicéas…) et plantations de sapins de Noël.

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité

La durée d’occupation des sols par des sapins de Noël est réduite du fait des coupes régulières. Le sapin de Noël ne provoque donc pas d’acidification des sols.

Entre deux rotations de sapins de Noël, il y a un chaulage des sols (dans le Morvan, on utilise notamment de la coquille d’oeufs broyée), souvent une interculture (engrais vert), des apports de fumier… Cette question de l’acidification des sols a été étudiée par Hatten et al. en 2014 dans des plantations de sapins de Noël de l’Oregon. Il a été démontré que la variation de pH n’est pas significative même après plusieurs rotations du fait de la jeunesse des arbres.

Les sapins de Noël naturels améliorent également la stabilité du sol. Leur système racinaire stabilise le sol permettant ainsi de réduire les risques d’inondation dus à l’érosion par les vents ou les eaux. La perméabilité des plantations de sapins de Noël réduit ainsi le ruissellement lors des pluies estivales.

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité

Évolution des méthodes de production

Les producteurs français de sapins de Noël travaillent pour permettre à leurs clients de trouver des sapins de qualité, durables et produits dans le plus grand respect de l’environnement et des hommes.

Même si l’IFT Indice de Fréquence de Traitements (nombre moyen de traitements/ha/an) de la production de sapins est bien moins important que dans d’autres cultures (0,6 pour les sapins de Noël uniquement sur les 2 premières années de culture alors qu’il atteint 14 dans d’autres cultures pérennes), les producteurs de sapin font évoluer sans cesse leurs méthodes culturales. Depuis plusieurs années, ils limitent considérablement l’usage d’insecticides et fongicides de synthèse, voire s’en passent, au profit de la lutte biologique et de l’utilisation de traitements naturels ou bio-contrôle (levures, fermentation de bactéries pour lutter contre certains ravageurs tels que Dioryctria abietella, champignons, huiles essentielles, produits à base d’algues, pièges à phéromones dans les parcelles…). Les engrais minéraux sont remplacés par des engrais organo-minéraux ou organiques (fumier, fientes de volailles…), le désherbage chimique sur les parcelles est évité au profit d’un système de désherbage mécanique, de paillage ou d’enherbement.

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité

L’AFSNN guide et soutient ses adhérents dans l’adaptation aux changements climatiques et dans le développement de productions respectueuses de l’environnement. Certains essais sont réalisés pour tester de nouvelles pratiques culturales, notamment de désherbage, sur une parcelle test à Montsauche-les-Settons. L’association informe ses adhérents des résultats
de ces essais et des avancées de la Recherche. D’autres expériences sont menées comme par exemple le semis de couverts végétaux entre les rangs des jeunes plants à base de moutarde, lin, radis chinois, sarrasin, tournesols…

Ce couvert sur des plantations de jeunes plants semés le 3 mai 2022 montre par exemple qu’ils ont beaucoup mieux résisté à la sécheresse.

Certains producteurs introduisent notamment des moutons SHROPSHIRE, race ovine reconnue pour ne pas nuire aux plantations de sapins, afin que ces animaux assurent eux-mêmes un désherbage 100 % naturel.

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité

Reconnaissance et labellisation

Certains producteurs de l’AFSNN sont engagés dans la démarche d’obtention d’une IGP « Sapin de Noël du Morvan » qui est en cours d’instruction par l’INAO. Afin de coller aux attentes environnementales, ces adhérents doivent être éco-certifiés « Plante Bleue », la certification horticole française environnementale et sociale.

D’autres labellisations de démarches écoresponsables reconnues existent comme la signature « Fleurs de France ». Les arbres porteurs de ce label se distinguent par leurs qualités et se repèrent facilement en magasin. « Fleurs de France » aide les horticulteurs et les pépiniéristes français à promouvoir leur production, et encourage les consommateurs à privilégier des végétaux de qualité produits dans l’Hexagone. Ce label exprime également la volonté des producteurs de sapins français de faire face à la concurrence étrangère pour maintenir leur activité dans leur région. Le droit d’utilisation du label « Fleurs de France » est accordé aux producteurs immatriculés en France, engagés dans une démarche écoresponsable ou de qualité reconnue (certification environnementale Plante Bleue, MPS, Agriculture biologique).

Pour obtenir le label, les entreprises s’engagent à être contrôlées. Plus localement dans le Morvan, un collectif de 15 producteurs de sapins de Noël a créé un « Groupe 30 000 ». Co-animé par Biobourgogne, il est un lieu d’échange et de partage d’expériences entre professionnels afin de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires et de promouvoir les techniques alternatives.

L’AFSNN accompagne tous ses membres, quelle que soit la taille de leur exploitation, afin de les faire progresser dans la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires.

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité

Le sapin de Noël naturel favorise la biodiversité

La culture du sapin n’appauvrie pas la biodiversité bien au contraire elle l’enrichie ! En France, la production de sapins de Noël naturels est souvent réalisée sur de petites parcelles. Ce morcellement des terrains est une chance pour la biodiversité. En recréant de l’hétérogénéité dans les paysages, les plantations de sapins offrent un refuge pour de nombreuses espèces.

L’Alouette lulu, le Bruant jaune, la Linotte mélodieuse et le Pipit des arbres sont des espèces en déclin qui peuplent régulièrement les pépinières et nichent au pied ou en partie basse des sapins.

La grande coccinelle à ocelles, spécifique des conifères et décrite comme assez rare, se rencontre également dans de nombreuses plantations.

Les producteurs de sapins s’attachent à favoriser la vie biologique dans les parcelles et ont confiance en la biorégulation des ravageurs. Des nichoirs sont par exemple installés pour accueillir les mésanges qui raffolent des chenilles.

Des parcelles favorables aux abeilles

Les producteurs de sapins encouragent les apiculteurs à créer des ruchers au sein des parcelles pour profiter des nombreuses fleurs mellifères qui s’y développent.

Ainsi John Marques entretient un partenariat dans le Morvan avec Jean-Christophe Bonoron :

« Depuis plus de 4 ans, nous avons intégré 30 ruches de transhumance dans le Morvan sur les parcelles de Jean-Christophe
BONORON, membre de l’AFSNN. Elles y sont présentes pour la dernière miellée d’été de mi-juin à mi-octobre. La bonne santé de nos abeilles, sentinelles de l’environnement, sur ces parcelles prouve que le cadre est idéal pour accueillir la biodiversité.

Dans ces parcelles du Parc du Morvan, les abeilles rencontrent une terre nourricière où elles y retrouvent beaucoup de ressources : fleurs sauvages (trèfles, serpolets…), pollen, ronces dans les haies qui entourent les parcelles, miellat… La diversité florale des plantations nous permet aujourd’hui de produire un miel de grande qualité. »

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité

Le sapin de Noël naturel capte du CO2

Pendant leurs années de croissance, les sapins de Noël contribuent à limiter les gaz à effet de serre en produisant de l’oxygène à partir de la captation de CO2.

Ils aident à réduire le dioxyde de carbone, qui augmente l’effet de serre en servant de filtre. Les jeunes sapins, comme tous les jeunes arbres, demandent plus de CO2 car leur croissance est plus importante ; ces jeunes arbres participent donc à la captation de carbone.

Un circuit de distribution court pour un meilleur bilan carbone

Le transport du sapin de Noël joue également un rôle primordial sur son impact sur l’environnement. Pour mieux respecter la nature, il est préférable d’opter pour un achat de proximité et de favoriser un circuit de distribution court. Les sapins de Noël artificiels qui viennent de l’étranger requièrent des produits d’origine pétrolière lors de leur fabrication et parcours de très longues distances.

Leur prix moyen a fortement augmenté en 2021 à cause de l’augmentation des coûts de transport (+ 10 euros en 2021 vs 2020*). À l’inverse, le sapin de Noël naturel est produit sur notre territoire principalement dans le Morvan, la Bretagne, les Alpes et le Limousin. Ils contribuent à soutenir une activité agricole et économique locale et limitent la pollution liée au transport.

Afsnn – Sapin De Noël : Une Production Favorable À La Biodiversité

Les sapins de Noël naturels sont biodégradables

Les sapins de Noël naturels sont complètement biodégradables. Les fêtes terminées, le sapin de Noël peut être transformé en
copeaux de bois ou composté. Il n’est donc pas considéré comme déchet. Il se décompose et participe à la constitution de l’humus. Cette matière souple et aéré, essentielle pour le fonctionnement de sols vivants. Quant aux sapins achetés en pot, ils pourront être simplement replantés.

Depuis plusieurs années, le recyclage est un comportement durable bien ancré dans les habitudes des consommateurs de sapins de Noël naturels. D’après l’étude KANTAR 2021 pour FranceAgrimer et VALHOR, 88 % des acheteurs déclarent recycler leur sapin, en le déposant à un point de collecte, en assurant eux-mêmes sa transformation ou en le replantant (+ 7 points vs 2013).

*Source : Étude KANTAR 2021 pour FranceAgrimer et VALHOR.

Voir aussi

[Photo] AFSN – Les pépinièristes du Sapin de Noël valorisent leurs Terroirs !

VALHOR :

Depuis 1998, VALHOR est reconnue par les pouvoirs publics comme l’Interprofession française de l’Horticulture, de la Fleuristerie et du Paysage. Elle réunit 52 000 entreprises spécialisées, réalisant plus de 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires et représentant 186 000 emplois. VALHOR rassemble les organisations professionnelles représentatives des secteurs de la production, de la commercialisation et du paysage.

LES MISSIONS DE VAL’HOR :

Développer le potentiel économique, notamment par la certification, la qualification et la labellisation des entreprises dans le respect de la protection de l’environnement. Répondre aux enjeux sanitaires du végétal, améliorer la qualité des produits et l’offre de services notamment en favorisant l’innovation et la recherche. Favoriser la connaissance de la production et du marché pour permettre l’adaptation de l’offre à la demande. Promouvoir le végétal, le savoir faire des professionnels, la richesse des métiers de la filière et leur excellence, et attirer de nouveaux talents. Fédérer et renforcer le dialogue entre les organisations professionnelles pour porter les intérêts de la filière.

AFSNN : L’ASSOCIATION FRANÇAISE DU SAPIN DE NOËL NATUREL

Fondée en 1998, l’AFSNN (Association Française du Sapin de Noël Naturel) réunit 133 producteurs dans 46 départements en France.

DES ADHÉRENTS MOBILISÉS SUR DIFFÉRENTES MISSIONS :

Promouvoir un savoir-faire français. Valoriser la provenance des sapins à l’aide de marques régionales. Lutter contre toute forme de commerce déloyal (plantations sauvages, ventes à la sauvette…) et faire appliquer la réglementation fiscale. Communiquer auprès du grand public sur les répercussions positives de la culture du sapin sur l’environnement. Rappeler que la profession crée des emplois dans des régions défavorisées. Garantir aux consommateurs comme aux professionnels une totale transparence sur la qualité, la taille et la variété des sapins à l’aide d’un marquage couleur normalisé. Améliorer la qualité et les services proposés autour de la vente des sapins (offre diversifiée, vente sur internet…). En tant que membre de l’AFSNN, chaque producteur s’engage à respecter la charte de qualité définie par l’association et la réglementation en vigueur, à opter pour des méthodes culturales respectueuses de l’environnement, et à adopter le marquage couleur normalisé permettant d’identifier la taille des sapins.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : AFSNN
Crédit photo : Luc NAROLLES – Journaliste – Surligneur de Talents ! Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.