L'info pour les pros !
10 Ans !
Adopter une poule chez soi ? C’est la tendance, mais attention aux fausses croyances !
31
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact
Poules-Magalli-JAF-jardinerie
La rédaction de JAF-info

Adopter une poule chez soi ? C’est la tendance, mais attention aux fausses croyances !

Et si on adoptait des poules ?

Adopter une poule chez soi ? C’est la tendance, mais attention aux fausses croyances !

Didier Langlais, expert avicole, et Pauline Blanchard, spécialiste en nutrition animale pour mettent leurs expertises à profit pour lever quelques idées reçues sur les joyeuses gallinacées.

Idée reçue n°1 : les poules se nourrissent uniquement de restes de table et de graines

FAUX – Les protéines ont une importance capitale dans l’alimentation des poules. Elles sont, après l’eau, le premier constituant de l’œuf. La part des protéines dans l’alimentation quotidienne des gallinacées doit représenter 15% à 18% de leur ration quotidienne, très loin de ce qu’elles trouvent dans les mélanges de graines standards et les restes de table ! « Les aliments complets sont formulés pour leur apporter, avec une ration quotidienne de 120 g, 100% des apports journaliers recommandés en protéines, mais aussi en vitamines et minéraux essentiels. Des aliments sous forme de mueslis composés de flocons de maïs, de petits pois, de céréales concassées et de granulés, vont permettre par ailleurs une meilleure digestibilité et vont dissuader la poule de trier son alimentation », nous explique Pauline Blanchard. La poule a, en effet, une très bonne vue et ne mange que ce qui lui fait envie, au détriment parfois d’une alimentation équilibrée. Un peu comme un enfant… qui ne mangerait que les frites dans son assiette et laisserait de côté ses légumes verts !

Idée reçue n°2 : il faut un grand jardin pour avoir des poules

FAUX – Pas besoin d’un grand jardin pour accueillir des gallinacées ! 20 m² d’espaces verts par poule peuvent suffire pour leur permettre de gambader, gratter et picorer à son aise. Cependant, Didier Langlais nous rappelle que « la poule est un animal grégaire qui déprime s’il est seul. Je conseille donc de les accueillir par deux. »

Les poules sont d’ailleurs de plus en plus adoptées par des foyers avec jardin péri-urbains… Bien loin de l’image d’Épinal des poules de ferme ! Elles sont aujourd’hui considérées comme de véritables animaux de compagnie par ces familles, au même titre qu’un chat, un chien ou un lapin. « Les vétérinaires constatent que les propriétaires de poules s’investissent de plus en plus pour le bien-être et la santé de leurs compagnes, et les emmènent plus volontiers consulter lorsque cela est nécessaire », nous assure Didier Langlais.

Idée reçue n° 3 : les poules ça sent mauvais et c’est bruyant !

FAUX – Pour éviter les petites odeurs désagréables, quelques bonnes pratiques s’imposent. « Pour la poule de compagnie, le choix de la litière est important. » souligne Didier Langlais, expert avicole « Pour la poule de compagnie, le choix de la litière est important. » souligne Didier Langlais, expert avicole. « Souvent, les futurs adoptants de poules pensent à tort qu’un poulailler sent mauvais. De plus, il faut savoir qu’une litière humide et souillée va favoriser la prolifération de parasites externes et de maladies comme la gale par exemple ! En installant dès l’entrée du poulailler une litière ultra-absorbante, dont l’action est renforcée grâce à des principes 100% naturels, les odeurs des fientes de poule sont neutralisées. Cela permet également de s’assurer que les poules gardent leurs pattes au sec ». La poule est par essence assez discrète, elle se contente de caqueter de temps à autre et seul le coq chante.

Idée reçue n°4 : les poules pondent tous les jours, toute leur vie !

FAUX – Si toutes les poules pondent des œufs, mais en plus ou moins grande quantité en fonction des races. Les spécialistes considèrent qu’une poule pond le plus jusqu’à ses 3 ans. Au-delà, sa ponte décroît de 20% environ par an jusqu’à s’arrêter complétement vers 8 ans. Certains facteurs vont permettre d’influencer la régularité et la durée de la ponte, notamment leur alimentation. Par exemple, lors de la constitution de l’œuf, la poule mobilise énormément de nutriments et son foie est très sollicité… D’où l’importance capitale de nourrir sa poule en conséquence. « Une alimentation trop riche en énergie et pauvre en protéines, typique des poules nourries avec un régime composé de céréales et restes de table, favorise le développement de graisses dans le foie, ce qui n’est bon ni pour sa santé ni pour la ponte » précise Pauline Blanchard, spécialiste en nutrition animale. Par ailleurs, mettre en permanence à disposition des poules un complément en calcium, comme des coquilles d’huîtres concassées, est primordial pour qu’elles puissent répondre à leur appétit calcique. Principal constituant de la coquille de l’œuf, le calcium est aussi essentiel à la préservation du squelette des poules.

Idée reçue n°5 : toutes les poules se ressemblent !

FAUX – Il existe une multitude de races différentes de poules avec leurs propres caractéristiques et spécificités. Il est important de veiller à choisir celle qui correspond le mieux à nos attentes et à l’espace que l’on a à lui offrir. Ornementales, pondeuses ou races de tradition française, Magalli répertorie plus d’une trentaine de races sur son site internet et y détaille toutes les informations propres à chacune : caractère, fréquence de la ponte, taille et couleur des œufs.

Des conseils et de nombreuses astuces sont à retrouver ICI

A propos de Magalli

Magalli est le premier concept autour de la poule de compagnie qui propose depuis 2015 : de belles poules élevées en Bretagne, des aliments complets et équilibrés élaborés sous contrôle vétérinaire, des accessoires et produits d’hygiène. Les offres Magalli sont disponibles dans toute la France via un réseau de magasins partenaires. Magalli s’engage à proposer des poules vaccinées contre 14 pathologies qui possèdent une bague au numéro unique permettant à l’adoptant d’enregistrer sa poule pour avoir accès à son carnet de vaccination, et ainsi faciliter son suivi vétérinaire.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : MAGALLI
Crédit photo : Photo Générique ou logo société

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

Publicité - Pack Impact
AMORSA Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
20170624_160705 luc cut

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AMORSA Publicité - Pack Premium