JAF logo SVG2022

2MX Organic et InVivo Retail se rapprochent pour créer Teract – InVivo Retail valorisé à 675 millions d’euros

704 vues
Publicité - Pack Impact

PARIS (Agefi-Dow Jones)–Le véhicule d’investissement coté (« Special purpose acquisition company » ou Spac) 2MX Organic et InVivo Retail, qui regroupe les activités du groupe coopératif agricole français InVivo Group dans la distribution, ont finalisé leur rapprochement et deviennent Teract, ont annoncé les différentes parties vendredi.

Ce mariage permet la création d’un « acteur disruptif majeur« , « alliant tradition et modernité, production et distribution, savoir-faire agricoles et innovation, expérience en magasin et en ligne », a indiqué Teract dans un communiqué.

La société sera cotée à la Bourse de Paris sous sa nouvelle dénomination sociale, Teract, à compter de lundi, sous de nouveaux code mnémonique (« TRACT ») et Isin (« FR001400BMH7 »). Le Spac 2MX Organic mis sur pied par Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, le banquier d’affaires Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari, qui exploite 1.500 magasins sous enseigne Franprix, Monoprix et Picard, avait signé l’introduction en Bourse la plus importante de l’année 2020 à Paris, en levant 300 millions d’euros. Le titre 2MX Organic a clôturé en hausse de 8,4% vendredi, à 7,46 euros.

InVivo Retail valorisé à 675 millions d’euros

Comme annoncé fin mars dernier, le rapprochement des deux entités a fait ressortir une valeur d’entreprise de 675 millions d’euros pour InVivo Retail, dont le chiffre d’affaires annuel sous enseignes est proche de 3 milliards d’euros et le chiffre d’affaires consolidé de 1,35 milliard d’euros. InVivo Retail réunit les enseignes Gamm vert, Jardiland et Delbard dans la jardinerie, Frais d’Ici et Bio&Co dans la distribution alimentaire, ainsi que les animaleries Noa. Au total, son réseau compte 1.597 magasins en France, dont 213 sont détenus en propre.

La transaction a consisté en un apport en nature de l’intégralité de la participation d’InVivo Group au capital de la société InVivo Retail, représentant 100% du capital social et des droits de vote de cette dernière, au profit de 2MX Organic. L’apport en nature des actions d’InVivo Retail par InVivo Group a été intégralement rémunéré par l’émission de nouvelles actions 2MX Organic, au prix unitaire de 10 euros. A l’issue de cette émission de titres, InVivo Group est devenu l’actionnaire de contrôle de 2MX Organic.

Bpifrance entre au capital de Teract

Après la réalisation de toutes les opérations sur capital prévues, InVivo Group possédera 68,70% du capital et des droits de vote de Teract, tandis que la participation des fondateurs du Spac s’établira à 12,25% et que Bpifrance détiendra 1,48% des titres. La banque publique d’investissement a en effet bénéficié d’une augmentation de capital réservée pour investir 12 millions d’euros dans Teract.

Les fonds levés, qui viennent s’ajouter au produit restant de l’introduction en Bourse de 2MX Organic réalisée fin 2020, confèrent à Teract un peu plus de 100 millions d’euros de moyens financiers pour mettre en œuvre sa stratégie d’expansion commerciale. En priorité, Teract compte développer un nouveau concept de magasins sous l’enseigne « Grand Marché – Frais d’ici », qui sera spécialisée dans la distribution alimentaire de produits frais et locaux. Adossés aux jardineries du réseau d’InVivo Retail, les magasins « Grand Marché – Frais d’ici » s’appuieront sur les forces du nouvel ensemble, notamment la sécurisation des approvisionnements au travers du réseau de coopératives sociétaires d’InVivo.

Sur le plan de la gouvernance, Thierry Blandinières, le directeur général d’InVivo Group, a été choisi pour présider le conseil d’administration de Teract, tandis que Moez-Alexandre Zouari en devient le directeur général. Cédric Carpène, Bertrand Hernu, Bertrand Relave, Maha al-Bukhari Fournier, Ewa Brandt, Marie-Amélie de Leusse et Soraya Zouari sont nommés administrateurs.

Par ailleurs, dans le cadre de l’investissement de Bpifrance dans Teract, la nomination de Bpifrance Investissement, représenté par Louis Molis, en qualité de membre du conseil d’administration de Teract sera proposée à la prochaine assemblée générale de la société, et au plus tard lors de l’approbation des comptes de l’exercice devant être clôturé le 30 juin 2023.

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Veille – Curation
Signature : investir.lesechos.fr
Crédit photo : 2MX Organic, SPAC fondé par Moez-Alexandre Zouari, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, et d’InVivo
Source :
  • https://investir.lesechos.fr/marches/actualites/2mx-organic-et-invivo-retail-se-rapprochent-pour-creer-teract-cote-a-partir-de-lundi-2028631.php

Une réponse

  1. Distribution : Teract flambe en Bourse pour son premier jour de cotation
    https://www.webrema.com/2022/08/01/distribution-teract-flambe-en-bourse-pour-son-premier-jour-de-cotation/

    L’entreprise, née du rapprochement d’InVivo (Jardiland, Gamm Vert) et du Spac du trio Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari, ambitionne de créer un «Tesla de la distribution».

    Mission réussie pour Teract, l’entreprise née du rapprochement de la coopérative agricole InVivo et du Spac du trio Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Moez-Alexandre Zouari, 2MX Organic. Le jour de son introduction en Bourse sur Euronext Paris ce lundi, le cours de l’action de ce nouvel acteur de la distribution a bondi de 42%, à 10,60 euros, le valorisant 778 millions d’euros.

    «Cette hausse intervient dans des conditions générales de marchés négatives avec une tendance baissière forte, conditions spécifiques du marché des Spacs [special purpose acquisition company] dont beaucoup souffrent et ne verront pas le jour, souligne l’entreprise. Cette performance confirme la qualité du projet monté par les fondateurs et InVivo, alors même que de nombreux SPACS ont déçu les investisseurs».

    Le 31 mars, 2MX Organic et la coopérative InVivo, union de 188 coopératives agricoles françaises devenue en 2021 le deuxième groupe agricole en Europe, avaient annoncé leur intention de se rapprocher pour créer «un nouvel acteur disruptif majeur de la distribution». InVivo a apporté sa branche distribution à 2MX Organic en échange d’une part majoritaire du capital. Au terme de cette opération, le capital de Teract est détenu à hauteur de 75,89 % par la coopérative InVivo, 6 % par la famille Zouari, 3,4 % par Xavier Niel, 3,4% par Matthieu Pigasse et 1,63% par BPI France.

    InVivo Retail est un acteur majeur de la jardinerie qui détient déjà 1600 points de vente en France, dont un peu plus de 200 en propre. Il s’agit essentiellement d’enseignes Gamm Vert, Jardiland et Delbard. Le projet de Teract est d’adosser à plus d’une centaine de ces points de vente une nouvelle enseigne alimentaire, baptisée «Grand Marché – Frais d’ici», qui proposera presque exclusivement des produits frais. «Elle s’appuiera sur les forces du nouvel ensemble, notamment la sécurisation des approvisionnements au travers du réseau de coopératives sociétaires d’InVivo», explique le groupe. Teract disposera dans un premier temps de 100 millions d’euros pour mener à bien ce développement. L’entreprise pourra par ailleurs à l’avenir s’endetter pour financer de nouvelles opérations. Elle s’apprête ainsi à racheter un réseau de boulangeries.

    .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.