L'info pour les pros !
10 Ans !
2019 – 2020 – Emova Group résiste malgré la fermeture administrative des magasins
129
Vues
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Publicité - Pack Impact
Publicité - Pack Impact

2019 – 2020 – Emova Group résiste malgré la fermeture administrative des magasins

EMOVA GROUP 2018 JAF-info - Fleuriste

Paris, le 8 Juillet 2020 – 20h00 – EMOVA Group (FR 0013356755 – ALEMV), 1er réseau de vente de fleurs au détail sous les marques Monceau Fleurs, Happy, Au Nom de la Rose, Coeur de Fleurs et Bloom’s, annonce ses résultats du premier semestre de l’exercice clos au 30 septembre 2020.

Bruno Blaser, Président du Directoire d’EMOVA Group, commente :

« Dans un semestre marqué par les mouvements de grève puis par la fermeture administrative des magasins pour enrayer la propagation du Covid-19 dans le monde, le chiffre d’affaires d’EMOVA Group affiche une belle résistance. Le Groupe estime que, hors fermeture administrative des magasins, le chiffre d’affaires et la marge opérationnelle auraient été en progression sur le semestre. Cette situation de crise ponctuelle et exogène ne remet donc pas en cause la solidité de notre modèle, aujourd’hui conforté par une structure financière renforcée. A cette date, quasiment tous les magasins ont rouvert dans le monde et la demande de fleurs est très dynamique. EMOVA Group poursuit son plan de marche : le Groupe a déjà lancé le nouveau site de e-commerce Monceau Fleurs en juin et ouvre une école florale en juillet. Même si le contexte reste incertain, les signaux sont favorables et la dynamique commerciale a repris à date.»

EMOVA Communique RS 2019 2020 08072020 pdf 1

(1) Résultat opérationnel courant majoré des dotations aux amortissements et des autres charges d’exploitation, minoré des autres produits d’exploitation. Ce solde intermédiaire de gestion non comptable vise à traduire la performance opérationnelle du Groupe indépendamment de sa politique de financement, de sa politique d’investissement et de sa fiscalité assise sur le résultat.
L’EBITDA au 31 mars 2020 intègre un impact positif de 494 K€ lié à la norme IFRS 16.
(2) Les données d’ouverture ont été modifiées suite à une correction d’erreur peu significative de 23 K€.
(3) Pour donner une meilleure lisibilité de sa performance sur le semestre, le Groupe précise que, selon ses estimations, le résultat opérationnel est impacté par la crise sanitaire à hauteur de 775 K€. Cette estimation s’appuie sur les hypothèses suivantes (cf. Rapport Semestriel, Note 4) :
– perte de 1,3 M€ de revenus (sur la base de 17 jours de fermeture du 15 au 31 mars 2020 multiplié par le chiffre d’affaires journalier moyen de mars avant fermeture),
– retraitement des achats consommés qu’auraient généré ces revenus, des produits liés à la fermeture des points de vente sur la période (chômage partiel et baisse des dépenses de publicité) et de la provision sur stocks de 167 K€ sur les stocks existant aux premiers jours du confinement.

Comptes arrêtés par le Directoire le 7 juillet 2020 et examinés par le Conseil de Surveillance le 8 juillet 2020. Comptes non audités. Le rapport semestriel est disponible sur le site internet d’EMOVA Group.

Bonne résistance du chiffre d’affaires semestriel malgré le contexte social et sanitaire

EMOVA Communique RS 2019 2020 08072020 pdf2

Au 31 mars 2020, le chiffre d’affaires d’EMOVA Group s’établit à 12,3 M€, en diminution de 3% par rapport au 1er semestre de l’exercice 2018/2019. Ce léger retrait est réalisé avec un parc de points de vente équivalent (364 magasins à fin mars 2019 et à fin mars 2020) et marque la résilience de l’activité dans un contexte défavorable marqué par les mouvements de grève fin 2019 /début 2020, puis dès le mois de février, par la fermeture progressive des magasins dans le monde entier pour enrayer la pandémie de Covid-19. Hors impact du Covid-19, le Groupe estime que le chiffre d’affaires aurait été en hausse, à 13,5 M€1.

Le chiffre d’affaires semestriel Vente de marchandises s’établit à 7,9 M€ en progression de 2% porté par l’augmentation du nombre de succursales (+9 points de vente par rapport à fin mars 2019) et par Emova Market Place (EMP), qui avait délivré, jusqu’au confinement, une croissance à deux chiffres.

Le taux de fidélité des magasins à la plateforme d’achats continue à progresser.

Les revenus des franchisés ressortent à 4,3 M€, en baisse de 11%. Outre l’impact de la fermeture administrative des magasins sur la fin du 2ème trimestre, cette évolution repose principalement sur l’évolution du nombre de franchises sous l’effet de la rationalisation du parc (- 9 points de vente entre fin mars 2019 et fin mars 2020) et sur le nombre d’ouvertures de magasins qui impacte le montant global de droits d’entrée comptabilisés.

EBITDA du semestre : 1,0 M€

Au 1er semestre 2019/2020, l’EBITDA s’établit à 1,0 M€ (0,5 M€ hors impact de la norme IFRS 16) versus 1,4 M€ au 1er semestre 2018/2019, principalement sous l’effet de la fermeture des magasins sur la fin du 2ème trimestre. La marge d’EBITDA ressort ainsi à 7,9%, contre 10,9% à fin mars 2019.

En corrélation avec l’augmentation du nombre de succursales et la hausse du chiffre d’affaires afférents, les achats de fleurs et les charges personnel augmentent respectivement de 2% et 5% sur le semestre. Durant cette période, le Groupe, qui pilote finement ses prix d’achat, a bénéficié de l’effet volume sur ses achats de fleurs et optimisé ses coûts logistiques.

Le résultat opérationnel ressort à – 0,1 M€ (0,3 M€ à fin mars 2019). Il intègre notamment l’effet de la norme IFRS 16 sur les dotations aux amortissements (- 0,5 M€), une provision pour perte de stock liée aux marchandises commandées et non vendues en début du confinement (- 0,2 M€) et des frais liés à la poursuite de la structuration du réseau et du groupe pour toujours plus d’efficacité opérationnelle.

Le groupe estime que la crise sanitaire impacte le résultat opérationnel du semestre à hauteur de – 0,8 M€2. Sur la base de ces hypothèses, en l’absence de crise sanitaire, le résultat opérationnel aurait été en hausse et la marge opérationnelle en nette progression de plus de 2 points.

Le résultat net part du groupe s’affiche à – 0,3 M€ (versus 0,1 M€ au 31 mars 2019).

L’endettement financier net s’établit à 13,0 M€, contre 10,7 M€ à fin mars 2019. Hors impact IFRS 16 de 1,5 M€, l’endettement financier net s’élève à 11,6 M€, soit avec des capitaux propres de 31,7 M€ à fin mars 2020, un gearing de 37%.

Perspectives : reprise de l’activité au second semestre

Dans le contexte de sortie de la crise sanitaire, EMOVA Group entend déployer les ambitions majeures de son plan stratégique à 5 ans axé sur la croissance, la rentabilité et le développement durable. Renforcé par l’augmentation de capital avec maintien du DPS de mai 2020 (2,45 M€ levés : 1,02 M€ de new money et 1,43 M€ par compensation de créances) et l’obtention d’un PGE de 5 M€3, le Groupe dispose des moyens financiers nécessaires pour accompagner la sortie de crise.

Depuis mi-mai et la levée des mesures de confinement, le rythme de ventes de fleurs et de plantes est dynamique en France et reprend progressivement à l’international dans la plupart des pays où le Groupe est implanté. En France, les magasins ont notamment réalisé une excellente Fête des mères avec une croissance supérieure à 20% par rapport à l’an passé.

Depuis le déconfinement, trois nouveaux magasins dont deux Monceau Fleurs et un Coeur de Fleurs, ont ouvert. Les ouvertures de points de vente prévues et planifiées avant la crise sanitaire sont confirmées, ce qui illustre la confiance des franchisés envers le Groupe et la résilience du marché. Dans le contexte de sortie de crise sanitaire, la rentrée de septembre devrait permettre de confirmer la dynamique d’ouvertures.

Pour accompagner la croissance de ses ventes sur le canal digital, EMOVA Group a sorti un nouveau site de e-commerce pour la marque Monceau Fleurs. Lancé en juin, il a reçu un accueil très favorable, avec un taux de conversion des visites en actes d’achat très performant par rapport au standard habituel dans le secteur de la distribution retail.

La qualité de service délivrée au réseau de franchisés est également renforcée avec le lancement, début juillet, de l’Ecole Florale, projet inscrit dans le plan stratégique. Emova Group devient ainsi la 1ère entreprise du monde floral à créer sa propre école de formation en réponse au besoin de main d’oeuvre qualifiée. La première rentrée est prévue en octobre 2020.

Enfin, dans le cadre de la poursuite de l’amélioration de la rentabilité, EMOVA Group a rationalisé ses frais de structure, avec le déménagement en un même lieu des équipes du siège, de l’Atelier de confection des bouquets et de l’Ecole Florale.

Si les impacts précis du Covid-19 sur l’ensemble de l’exercice ne peuvent être quantifiés à ce stade, EMOVA Group anticipe une reprise de l’activité au second semestre.

Prochaine publication le 08 septembre 2020 après bourse :
Volume d’affaires sous enseigne au 30 juin 2020 (3ème trimestre de l’exercice 2019/2020)

 

1 Estimation sur la base du calcul figurant en note 3 du tableau supra.

2 Cf note de bas de tableau supra.

3 Voir communiqué du 13 mai 2020.

A propos d’EMOVA GROUP

Créé en 1965, EMOVA Group est le 1er réseau de vente de fleurs au détail, grâce à ses quatre marques enseignes : Monceau Fleurs, Happy, Au Nom de la Rose, Coeur de Fleurs, et à sa marque exclusivement digitale, Bloom’s. Son modèle s’appuie à la fois, sur le développement de succursales détenues en propre et sur un réseau de franchisés entrepreneurs qu’EMOVA Group accompagne au quotidien dans l’approvisionnement en fleurs, plantes et accessoires. Au 30 septembre 2019, le groupe compte 366 magasins, dont 301 en France. EMOVA Group est coté sur Euronext Growth (FR 0013356755 – ALEMV – 969500W4XYRN9R81DL52).
Pour plus d’informations : http://emova-group.com

La rédaction de JAF-info

La rédaction de JAF-info

Le site de presse en ligne JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste est une publication des Editions Média-Talents réservée aux professionnels Créé en 2011, il concentre plusieurs sources d’informations : Une information journalistique - Une veille par la curation d’articles publiés sur le web - Des échanges avec la communauté des professionnels de la filière pour l’essentiel Ce média inédit a pour objectif de diffuser une information plutôt économique et d’actualité en continu de la profession : La distribution du jardin, des fleurs et des Animaux de compagnie. Réactif, souple, facilitant les échanges, les partages sur les réseaux sociaux et les mises en relation, son but principal est de surligner les Talents qui composent la filière. 1er média gratuit en ligne des Distributeurs de la Nature ! Indépendance, transparence et confiance : Aucun actionnariat ou intérêt dans une société ou association. La publication ne vit que du soutien de ses annonceurs
Origine : Communiqué de Presse
Signature : EMOVA GROUP
Crédit photo : Photo Générique ou logo société
Sources :
  • http://emova-group.com/wp-content/uploads/2020/07/EMOVA_Communique-_RS_2019_2020-08072020.pdf

Durée de la publication :

Sauf indication contraire toutes les publication sont à durée illimitée. A durée limitée : “brève” – “Article sponsorisé” – “Livres” (vie commerciale) – Limitée à la durée du lien : “Vidéo” – “Audio” – ” Réseaux sociaux”

Vidéo – Audio – Réseaux sociaux :

Des publications-curations peuvent provenir d’un lien “embed” ou “iframe” du site original  de diffusion. Vidéo (Youtube,  Viméo etc…), Audio et Réseaux sociaux (Twitter, Facebook etc…). La rédaction de JAF-info ne peut s’engager sur la pérennité de cette publication ou de son accès. Si l’auteur d’origine supprime la publication sur le site original, celle-ci ne pourra plus être disponible ici. Conformément à la réglementation “Presse”, elles peuvent faire l’objet d’une extraction (copie écran, etc ) si elles ont un intérêt journalistique évident et probant.

Photo :

Le téléchargement de(s) photo(s) de Luc NAROLLES est librement autorisé par l’auteur sous réserve qu’il soit fait mention du crédit suivant : Luc NAROLLES – Surligneur de Talents – JAF-info | Jardinerie Animalerie Fleuriste – Média-Talents et l’indication de l’url source entièrement visible.

PRINTEMPS Publicité - Pack Premium

La lettre de JAF-info

Chaque matin, l'essentiel de l'actu
Luc NAROLLES Surligneur de Talents !

Luc NAROLLES

Rédacteur en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BARENGRUG Publicité - Pack Premium